Choix de main courante pour les escaliers en colimaçon

La main courante est souvent considérée comme le 1er équipement de sécurité de l’escalier. En effet, elle propose un appui facilitant la circulation, mais aussi une possibilité de rattrapage en cas de déséquilibre. Agrémentée de balustres ou de lisses, la main courante sécurise l’espace en isolant la volée de marches du vide.

Dans le cas du colimaçon, elle devient également un argument esthétique à part entière ! On peut la choisir légère, ou au contraire très enveloppante, rigide ou flexible, en acier, en bois ou bien même en corde de chanvre… Renaud Créations propose dans son catalogue de nombreuses références : laissez-vous guider !

La main courante flexible :
une création originale et économique

Dans le cas d’un colimaçon adapté à votre intérieur et donc sur-mesure, vous vous posez assez rapidement la question du prix. Le critère financier sera-t-il un frein à son acquisition ?

Renaud Créations a justement investi du temps en Recherches & Développement pour proposer un colimaçon à prix abordable, grâce à une main courante originale. Pour autant aucune concession ne sera faite sur la qualité, les colimaçons « INDUS » sont et resteront de belle facture, à vie !

La main courante flexible : la solution pour réduire le prix du colimaçon métal.

  1. Sur un escalier « 1900 », la main courante du colimaçon représente 30 à 50% du prix total, et plus encore si la lisse acier se double d’un élément en bois. Chez les colimaçons « Indus », elle peut être composée au choix d’un câble en acier tressé, d’une corde de chanvre ou d’une chaîne à larges maillons.
  2. Grace à la flexibilité de la main courante, pas de soudure à prévoir à la fabrication ! Le montage est facilité : il suffit de passer la tresse d’acier ou de chanvre dans les anneaux chapeautant les balustres. Renaud Créations fournit la notice pour garantir votre autonomie au montage… et vous faire réaliser de nouvelles économies.
  3. Les marches observent le même niveau de qualité que les autres gammes. C’est la structure qui marque la différence : elle se renforce avec des balustres plus épaisses (diamètre passant de 16 à 21mm) et plus nombreuses pour compenser la souplesse de cette main courante originale. Grace à cette astuce technique, tous les escaliers colimaçon présents sur le site, peuvent être adaptés en version « Indus ».
  4. Votre colimaçon est fabriqué sur-mesure pour s’implanter dans votre intérieur au mm près : et pourtant il reste à prix abordable.

La main courante
Acier tressé

Le câble en acier tressé galvanisé

Le câble des colimaçons « indus » constitue une main courante flexible d’un diamètre de 20mm, et se compose de 6 torons (faisceaux) de 19 fils chacun. A l’origine, le câble est capable de soulever des charges de plusieurs tonnes. Sa grande résistance le rend utile dans de nombreux domaines : BTP, industrie, nautisme, construction.

Ses énormes capacités techniques sont bien sûr sous-utilisées dans le rôle de main courante. Une fois installé, le câble est fixé à chaque passage de balustre, ce qui permet de rigidifier l’ensemble de la main courante. Au moins, vous voilà plus que rassurés !

L’installation de la main courante cable en acier tresse

A l’usage, cette main courante hors norme offre un contact agréable, et sans danger. Si vous avez expérimenté la douleur vive de l’écharde métallique dans le doigt, rassurez-vous bien : impossible que ça vous arrive avec un câble de chalut !

L’entrée et la sortie du câble peuvent être agrémentées d’une boule en métal : Renaud Créations vous fournit alors le scellement chimique dans le cas d’une auto-installation.

Boule de finition sur le cable
Boule de finition sur un colimaçon exterieur

Une main courante naturelle :
le Chanvre torsadé

Renaud Créations investit continuellement du temps, à la recherche de nouveaux matériaux et de nouvelles techniques. Le respect de l’environnement étant une valeur chère à l’entreprise, Gaël privilégie les matières biosourcées, et authentiques.

Dernièrement, il a fait évoluer sa proposition de mains courantes avec l’utilisation d’un nouveau matériau, tout droit venu de notre passé historique.

La corde de chanvre

Le chanvre est utilisé depuis des siècles, principalement pour la fabrication de cordages. Il est incroyablement résistant à la rupture, prend difficilement feu et reste solide face à l’abrasion. C’est une matière idéale pour tous les amoureux de nature, souhaitant faire des choix de consommation responsable pour la planète.

Exemples de mains courantes
avec chanvre torsadé

La corde de chanvre a du charme. Elle crée la surprise, une fois associé à un escalier colimaçon industriel. Gaël a fait le choix de cet étonnant mariage dans son propre atelier.

Le chanvre en tant que main courante est bien sûr beaucoup plus souple qu’un câble acier. Pour compenser une légère perte de rigidité, Gaël pourra conseiller en option l’ajout d’une 2e balustre intermédiaire sur chaque marche.

La chaîne à larges maillons : une main courante très originale

Gaël a souhaité pousser la recherche technique pour mieux rendre hommage au style industriel steampunk. La vie étant faite d’heureux hasards, il a eu l’idée de la chaîne suite à la rencontre avec un client, ancien officier de marine très attaché au monde de la mer.

L’idée ayant germé, il a fallu passer à la réalisation technique de cette main courante pour le moins originale. Après de multiples essais, Gaël a opté pour la solution des boulons en haut des balustres. La chaîne peut y être amarrée librement, elle peut aussi être soudée dans une forme prédéterminée.

Que vous soyez aventurier de la mer, ou plutôt « 50 nuances de grey », la main courante chaîne ne vous laissera pas indifférent !

Main courante en chaîne
Escalier avec une main courante en chaîne