Technique de fonderie d'Art

La fonderie d’art présente un double avantage : elle permet de créer des pièces uniques selon la demande du client. Elle autorise aussi la fabrication de petites séries : le procédé est idéal pour les motifs se répétant de marches en marches (dans les escaliers colimaçon en fonte par exemple).

La conception d’une pièce de fonderie
en mode projet

La conception suit scrupuleusement les 3 étapes suivantes :

  1. Tout part toujours du monde des idées. Sur base de photos, de documents ou bien de pistes données par le client, le crayon de Gaël esquisse sur le papier une forme, un motif. L’idée prend corps en 2 dimensions.
  2. La pièce est ensuite analysée afin de limiter les problèmes de démoulage
  3. Pour passer à la 3D, l’atelier modèle une sculpture en argile ou en bois ; la pièce de fonderie à venir en sera l’exacte réplique…

La phase de fabrication :
création des moules et coulée du métal.

Il faut imaginer qu’en fonderie d’art, on peut difficilement utiliser des moules en métal. La raison est simple : au contact du métal liquide porté à très haute température, le moule subirait de graves déformations.

La fonderie d’art utilise des techniques ancestrales issues de l’âge de bronze, à partir de moules en sable. Le modèle de départ est en réalité scindé en 2 moitiés (ou plus), posées sur un plan puis recouvertes de sable. Le sable agrégé conserve l’empreinte des 2 moitiés du modèle. Les 2 parties du moule sont rassemblées et le métal y est coulé.

Une fois le métal refroidi, le moule est détruit et la pièce est débarrassée de ses résidus de sable.

Usage du sable en fonderie

Moule perdu :

Schéma fonderie moule perdu

Pour les pièces plus techniques, Renaud Créations utilise aussi la cire perdue : plus précise mais surtout parfaite pour solutionner les contre-dépouilles ! Oui oui, les explications arrivent !

La dépouille étant le nom donné à la paroi du moule, la contre-dépouille évoque une problématique typique en fonderie : elle indique que l’inclinaison des parois du moule ne permet pas de sortir la pièce directement…

Schéma contre-dépouille

La cire perdue est une technique de haute précision

  • le modèle à copier est donc le plus souvent …en cire (vous l’auriez parié n’est-ce pas ?).
  • il est ensuite recouvert de matériaux propre à former une coque solide : ce sera le moule
  • Lors du passage au four pour « cuire » le moule, la cire est perdue ! Elle fond et s’évacue.
  • Le moule reçoit ensuite le métal en fusion. Il doit être cassé pour récupérer la pièce finale, dite « brute de fonderie »

Les finitions traditionnelles
en fonderie d’art

Démoulage pièce fonderie d'art

La phase des finitions commence au moment du décochage ou démoulage. La pièce brute de fonderie conserve des filets de matière aux jointures : ces bavures inesthétiques sont retirées lors de l’ébarbage.

Nettoyage pièce fonderie d'art

La surface du métal est ensuite homogénéisée grâce au ponçage ou au sablage. Pour obtenir un résultat très fin, le sable peut être remplacé par du bicarbonate de soude. Les atouts du bicarbonate ne sont plus à démontrer : écologique, biodégradable, et peu traumatisant pour les surfaces à décaper. Il est classé dans les abrasifs doux.

Pièce lustrée fonderie d'art

Les finitions esthétiques vont donner à la surface du métal son aspect final : la fonderie d’art utilise des cires, patines et des peintures d’accroche mates.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.